CAMPLAN

Gestion intégrée d’un hydrosystème : Camargue et Plan du Bourg
kankusta duo

 

Paul Allard et Alain Dervieux – Université de la Méditerranée – UMR CNRS 6012, DESMID
Christine Voiron – Université de Nice Sophia Antipolis – UMR ESPACE

L’omniprésence de l’eau dans le delta du Rhône a multiplié ses usages : agriculture, conservation de la nature, tourisme, saliculture, chasse, industrie portuaire, zones urbaines. La gestion de l’eau sur ce territoire ne peut pas se cloisonner par usage parce qu’ils sont tous interdépendants autour de cette ressource. La diversité des acteurs et la conflictualité qui en résulte comme les menaces liées aux risques naturels et anthropiques, la combinatoire des multiples interactions entre hydro et anthroposystème, les évolutions en cours à l’intérieur comme à l’extérieur du territoire, rendent difficile la compréhension de ce système complexe et font du territoire camarguais un territoire perçu comme en crise. L’extension projetée du périmètre du Parc Naturel Régional de Camargue vers la partie Est du delta (nommé Plan du Bourg) est une opportunité pour comparer deux secteurs du territoire proches par les enjeux liés à la gestion de l’eau et se distinguant néanmoins par des systèmes naturels et techniques spécifiques notamment par la présence d’un secteur industriel en expansion à l’Est (Port Autonome de Marseille). Ce terrain de recherche peut nous permettre d’intégrer de nouveaux aspects dans les approches qui se poursuivent en Grande Camargue. Il impose en tous cas une approche eaux-territoire dépassant celle d’un simple bassin versant.

L’objet de notre proposition est d’analyser ces phénomènes et d’apporter des éléments de compréhension des blocages et des difficultés pour définir un projet de territoire partagé par l’ensemble des acteurs. Sa finalité est aussi d’aider les gestionnaires à mieux comprendre le fonctionnement global du système afin de tenter de leur apporter une aide pour l’élaboration des stratégies de gestion selon deux objectifs principaux : 1) mettre en évidence les éléments porteurs de crise ; 2) approfondir les connaissances actuelles et passées du fonctionnement du système camarguais et des sous-systèmes spatiaux qui le composent afin d’évaluer leurs capacités à se maintenir, à se transformer et à s’adapter aux perturbations.

Grey Blocker
https://phytonutrition-sante.com/it/grey-blocker-opinioni/
The end of graying hair!





Dans cette optique, nous choisissons de ne pas partir d’une définition a priori du concept de crise, mais, au contraire, de se donner pour objectif d’aboutir en fin de programme et par le truchement d’ateliers regroupant chercheurs et gestionnaires, à une construction de la notion de crise qui soit opératoire et contextualisée à la Camargue et au Plan du Bourg.

Notre proposition de recherche s’inscrit dans le volet 3 de l’appel à propositions de recherche Eaux et Territoires et s’organise en 3 axes associés à un axe transversal ; cette organisation se voulant répondre au mieux à l’exigence de saisir les interactions entres les composantes sociales et politiques du système et ses dimensions géo-physiques :
Axe a Interactions entre évolution du système, enjeux sociaux et décision publique.
Volet 1. Approche systémique
Volet 2. Crises, adaptations, héritages
Volet 3. Pratiques, perceptions et représentations du système
Axe b Questions de crises : hydrosystème et géosystème
Volet 4. Formalisation des contraintes du fonctionnement hydraulique et hydrosalin de surface des hydrosystèmes du Delta du Rhône
Volet 5. Recherches sur les géosystèmes du delta rhodanien
Axe c Rapports entre besoins, connaissances et décision
Volet 6. Intégration des connaissances et des flux d’informations et prise de décision
Volet 7. Les forums de l’eau, lieux de rencontre
Axe transversal « Séminaires et ateliers » réunira chercheurs, gestionnaires, chercheurs plus gestionnaires au fil de la recherche et contribuera à articuler et dynamiser ces trois axes par des questionnements réciproques.

Notre projet vise à la valorisation et la poursuite de travaux engagés de longue date par les participants et/ou les organismes qu’ils représentent. La compréhension du fonctionnement d’un tel système ne peut être pertinente que dans la continuité d’études sur le long terme, associant des partenaires divers, de recherche ou de gestion, et impliquant des approches interdisciplinaires élargies. Les ateliers prévus entre chercheurs et gestionnaires occupent une place importante dans le dispositif de recherche.

Outre le Parc de Camargue, les partenaires gestionnaires que sont le Port Autonome de Marseille, Les Marais du Vigueirat, La Réserve Nationale de Camargue (Société Nationale de Protection de la Nature), l’association de l’Oeuvre du Galejon, Le Syndicat Mixte de gestion de digues du Rhône et de la mer (SYMADREM), le Syndicat mixte des gestion des associations syndicales du Pays d’Arles (SMGAS), la Commission exécutive de l’eau (CEDE) et la mairie d’Arles, ont été consultés lors de rencontres destinées à esquisser leurs attentes. La collaboration avec ces organismes est déjà effective dans les forums sur la gestion de l’eau, ainsi que dans des programmes de recherche en cours ou passés, Liteau (GIZCAM) et PTDD pour les plus récents.

Kankusta Duo
Know the Strength of active ingredients in the fight against obesity!
https://phytonutrition-sante.com/da/kankusta-duo-udtalelser/





Equipe
Aurélien Allouche, Christine Echalier, Patrick Grillas, Stéphane Marche, Jean Morchel, Laurence Nicolas, Bernard Picon, Olivier Radakovitch, Sylvie Rebutini, Christine Vallet-Coulomb.

Organismes gestionnaires associés au projet
Port Autonome de Marseille, Marais du Vigueirat, Réserve Nationale de Camargue-Société Nationale de Protection de la Nature, Oeuvre du Galejon, Syndicat Mixte de gestion de digues du Rhône et de la mer (SYMADREM), Syndicat mixte de gestion des associations syndicales du Pays d’Arles, Commission exécutive de l’eau (CEDE),
Le Parc de Camargue est partenaire à part entière

 

Télécharger le rapport final de synthèse : (cliquer sur l’icône ci-dessous)